Le Bic, un village et un parc

Le Bic, un village et un parc

Des paysages inventés par la mer

          Le Créateur s'est entouré des meilleurs éléments du paradis artistique pour mettre en chantier ce projet gigantesque. Il a nommé la mer comme maître d'oeuvre et lui a assigné l'élite de ses adjoints les plus expérimentés. Une équipe d'habiles sculpteurs  dont la vague, la marée, le flux et le reflux furent désignés pour façonner les rivages. Ils ont mis des siècles d'un travail acharné, sans aucun répit,  pour découper le roc et modeler le littoral en dentelle de baies, d'anses, de caps et de rochers. 

       

(cliquez sur les vignettes pour agrandir)

       Le ciel s'est chargé des décors. Il s'est associé la brume, le vent et les  nuages pour réaliser les effets spéciaux et créer,  avec la complicité des saisons,  des panoramas grandioses. Les éclairages ont été confiés à des spécialistes qui s'assurent que les ombres et les contre-jour, projettent  les reflets désirés. Le soleil, toute la journée, éclairera les décors et réchauffera l'atmosphère; il terminera son quart au crépuscule en volant la vedette dans un coucher coloré et spectaculaire. La lune, plus discrète, plus timide; l'oeil grand ouvert ou la paupière à demi fermée veille sur la scène pendant la nuit.

     

(Cliquez sur les vignettes pour agrandir)

       Les résidents du parc: le phoque, le chevreuil,, le porc-épic,  le lièvre et tous les autres figurants, nocturnes ou diurnes complètent la mise en scène pour parfaire la production de ce spectacle continuel.   Et c'est moi, c'est vous, c'est nous qui, comme spectateurs, profitons chaque jour de ces paysages que la mer a inventés.

Therriot         



12/04/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres